MAISON EN COLOCATION

Dans certaines agglomérations, le marché de l’immobilier se prête à l’offre de maisons individuelles. L’emplacement étant le maître mot de tout investissement, il faut sélectionner des maisons individuelles situées en centre-ville ou proches de bassins d’emplois avec des groupes industriels et commerciaux ou de grandes écoles spécialisées (professionnelles, agricoles, médicales…)

Rénover et transformer cette maison peut-être une solution abordable.

Ce n’est pas toujours aisé de trouver le bien qui correspond immédiatement ; la disposition des pièces et de l’escalier accédant aux étages doit s’y prêter.

Bénéficier d’un extérieur et idéalement d’un jardin est le graal pour tout locatair e.

Pensez aux combles !! L’agencement de cet espace en soupente permet la création de surfaces locatives supplémentaires jusqu’alors inutilisées et apporte une indéniable plus-value.

Il faudra faire preuve d’ingéniosité afin d’optimiser au mieux l’espace.

Un aménagement spécifique et astucieux sera bien sûr à prévoir. Au terme, l’ensemble dégagera un cachet, un attrait indéniable et plein de charme.

Point tout aussi appréciable à prendre en compte : la surface habitable.

En effet, seules les parties du sol au plafond d’une hauteur de 1.80m et au-delà sont prises en compte pour le calcul de la surface habitable. Vous gagnerez en surface utile. Le prix de vente, d’acquisitions et de taxe foncière sont calculés sur la base de la surface habitable selon la loi Carrez.

Les surfaces basses pourront accueillir des rangements bas, dressings, bibliothèques, envisager d’adapter la cuisine ou la salle de bains avec la pente du toit.

La configuration de la maison devra se prêter à une colocation avec des pièces communes : cuisine, salle à manger et salon.

Prévoir une chambre fermant à clé par personne, disposer de suffisamment de sanitaires, idéalement une salle d’eau dans chaque chambre ou une salle de bains et salle d’eau communes.

Pour que les futurs locataires se sentent à l’aise et restent durablement, il ne faut pas lésiner sur le confort et les équipements à prévoir.

Hormis la liste réglementaire, il faut prévoir des meubles, électroménagers et objets de déco qui donneront un cachet à la maison  et une qualité supérieure aux autres coloc sur le marché.

Il arrive souvent qu’un particulier loue une chambre dans sa propre maison, je ne pense pas qu’un jeune étudiant se sentira bien dans cet espace à partager.

Cela vous intéresse ?

---
Discutons ensemble de votre projet afin d'accélérer la recherche de vos biens immobilier locatif !